Headline Ads Banner

MAG N°48: Hygiène en établissement Coeur de métier

Une solution innovante de désinfection

Le Jury du prestigieux PRIX GALIEN 2017 qui récompensera en décembre prochain les innovations exceptionnelles en matière de Santé publique a choisi HyperDryMist® dans la catégorie dispositif médical.

HyperDryMist® est mis à la disposition des Ehpad et de ses Prestataires dès le mois d’Avril 2017 par la Société MyBiotech, distributeur de 99Technologies en France. Considéré comme l’avancée la plus significative de ces dix dernières années, ce dispositif nouvelle génération, développé par un groupe d’experts internationaux totalement dévoués à la recherche d’une solution aux infections acquises en milieu de soins de santé, est une rupture de paradigme. D’une efficacité supérieure à toutes les procédures existantes, d’une parfaite innocuité pour l’homme et le matériel, HyperDryMist® a été éprouvé dans les conditions les plus extrêmes des crises sanitaires «..ce que font les systèmes les plus efficaces en 48 heures, HyperDryMist® le réalise en 4 heures, voire moins, avec une parfaite *traçabilité ..»(TRAICE®) (Didier Martinez, DG MyBiotech). Les pilotes en place sous l’égide du Ministère de la Santé auprès de plusieurs CHU génèrent des retours enthousiastes de la part des Référents hygiénistes des CLINS : « ..ce système nous satisfait beaucoup: maniable et facile à déplacer, facile d’utilisation, innocuité et rapidité d’action. Les services sont également satisfaits de ne plus bloquer les chambres si longtemps et de ne plus sentir l’acide péracétique…» (Docteur Cloé JANSEN Hygiéniste CEPI du CHU Henri Mondor).

Un référentiel métier « Hygiéniste » demandé par PROPIAS

Chaque année l’épidémie hivernale de grippe est un révélateur de la fragilité des organisations et des limites des systèmes malgré un personnel expert et ultra mobilisé. C’est dans ce contexte difficile, de pénibilité et à haut risque pour eux mêmes, de transmission interhumaine, que les équipes Ehpad exercent leur métier. A ce titre, la SF2H poursuit sa réflexion sur un référentiel métier « Hygiéniste » demandé par PROPIAS qui renforcera et harmonisera les procédures sur le territoire, avec une véritable culture de sécurité pour l’ensemble des professionnels du secteur Médico-Social. Par ailleurs, les résultats imminents d’une étude de prévalence nationale des IAS et traitements antibiotiques en Ehpad, PREV’EHPAD, réalisée en juin 2016 par l’INVS et le réseau Cclin-Arlin, confirmera le niveau de complexité des soins face au nombre croissant de personnes âgées hébergées en Ehpad. C’est dans ce contexte de programme national de prévention des risques sanitaires que MyBiotech s’engage aujourd’hui auprès des Ehpad pour sauver des vies.

Nanotechnologie

Aujourd’hui en France la désinfection est traitée manuellement dans plus de 90% des cas. HyperDryMist® permet, de part sa simplicité d’utilisation, son innocuité, son efficacité et sa rapidité d’action, de remplacer avantageusement ces pratiques manuelles.

• Procédé de nébulisation sèche, invasif comme un gaz : générant une couverture désinfectante homogène, composée de millions de particules ultra fines d’un diamètre inférieur au micron, dont 80% entre 0,2 à 0,5 microns.

• Efficacité à faible concentration et dose de solution désinfectante : H2O2 6%, 1ml/m3, face à un large spectre de pathogènes, BMR (tel que *Chlostridium-Difficile), virus, spores, moisissures, champignons.

• Modularité des traitements : décontamination (routine) ou désinfection de haut niveau, réduction de 2 à 6 log.

• Adoption facile par le personnel : efficacité, rapidité, totale innocuité sur l’homme et le matériel, facilité d’utilisation quotidienne, rendent l’adoption du système pour tous les  types d’espaces extrêmement facile.

• Rapidité du cycle de désinfection de 2 mn (ambulance) à 30 mn (chambre).

• Économie directe : provenant de la réduction importante d’infections nosocomiales, de la compression du temps alloué aux tâches de désinfection, de l’optimisation de l’utilisation de l’infrastructure grâce à la rapidité du traitement. • Satisfaction des personnels des Ehpad, des Résidents et de leurs proches, conscients d’évoluer dans un environnement plus sûr.

 

 

“LE SAVIEZ-VOUS ?

Tenir une poignée de porte, c’est donner la main à des milliers d’inconnus !”

Malgré toutes les mesures d’hygiènes prises, les établissements médicaux et de soins doivent souvent faire face à l’apparition et la multiplication d’agents pathogènes, responsables de véritables vagues de maladies. Pour les responsables de ces établissements, ce problème est devenu un réel problème économique, sans parler des risques sanitaires auxquels s’exposent les employés, les habitants et leurs visiteurs. Un centre de soin d’Aßlar, dans la Hesse en Allemagne, a cherché et trouvé un moyen de réduire le risque de contamination dans ses locaux. Les portes de ses bâtiments sont maintenant dotées de poignées au revêtement antimicrobien limitant la croissance des germes.

Pourquoi des poignées de porte antimicrobiennes ?

Tous les ans en Allemagne comme en France, ce sont des centaines de milliers de personnes qui contractent des infections liées à leur séjour pour traitement médical en ambulatoire ou en milieu hospitalier. Très souvent, il ne s’agit pas d’infections dites « par gouttelettes » (infections aériennes transmises en cas de toux ou d’éternuement), mais bien d’infections où le contact malades-agent pathogène se fait directement par la peau. C’est là, en particulier, que les poignées de porte jouent un rôle important car, dans les bâtiments publics comme les hôpitaux, les résidences pour personnes âgées, les écoles, les garderies ou les cabinets médicaux, des milliers de personnes ouvrent et referment des portes, transmettant ainsi sans le savoir un bon nombre d’agents pathogènes. La probabilité de contracter une maladie contagieuse est particulièrement grande en cas de déficit immunitaire.

Lorsque, comme tous les ans, l’automne et l’hiver font augmenter les cas d’infections, en moyenne 50% des locataires de la résidence d’Aßlar tombent malades, parfois gravement et pour longtemps. Pour le personnel de soin, c’est une période très chargée, accompagnée par une augmentation des heures supplémentaires. « Une telle vague de maladie, avec des cas de fièvres et de nombreux pensionnaires alités, n’est pas seulement difficile pour les locataires. Pour nous responsables, cet état est lié à une augmentation drastique des coûts, car nous devons, durant cette période, en partie recourir à du personnel de soin supplémentaire. Les 146 poignées de porte SecuSan®montées maintenant sont donc une extension importante de nos efforts d’aseptisation. Chaque poignée de porte étant chaque jour utilisée un nombre infini de fois, la probabilité d’une contamination par les poignées augmente énormément pendant cette période », explique Jürgen Debus.

Les poignées de porte SecuSan® HOPPE sont une des mesures efficaces contre la diffusion de ces germes. Elles sont dotées d’un revêtement antimicrobien inhibant instantanément et durablement le développement des germes de types bactéries, algues et champignons. Le revêtement des poignées contient des ions d’argent qui, même après de nombreuses années d’utilisation intensive, conservent toute leur efficacité. Les poignées battantes en inox des portes coulissantes séparant les chambres des salles de bain sont, elles aussi, recouvertes d’un revêtement antimicrobien. Les poignées de fenêtre et de porte SecuSan® se nettoient avec les détergents et les désinfectants habituels. Leur surface est très résistante aux solutions aqueuses de substances alcalines, acides ou salines.

 

HOPPE

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.